A la suite du premier conflit mondial, l’Office National des Anciens Combattants et Victimes de Guerre est fondé ; les Ecoles de Mutilés en sont partie intégrante.

Dès 1923, elles accueillent des stagiaires n’appartenant pas au monde combattant (SNCF notamment). Depuis, le nombre d’assurés sociaux civils n’a cessé de croître pour atteindre, à l’heure actuelle, 95 % du public reçu.

 

vieillephoto

 

L’Ecole de Reconversion Professionnelle de Metz a intégré ses locaux actuels, une caserne de cavalerie du XVIIIe siècle du Fort Moselle, en 1950. Auparavant, elle était située à Strasbourg.

Depuis juillet 1983, l’établissement porte le nom d’Ecole de Reconversion Professionnelle " Jean Moulin " par référence au grand Résistant dont l’acte de décès a été dressé à Metz.

En janvier 2017, les 9 écoles de reconversion professionnelle (dont l’ERP Jean Moulin de Metz) et le centre de pré-orientation de l’ONACVG sont transférées à l’EPNAK (Établissement Public National Antoine Koenigswarter).